Court Pendentif Rivers7 Coule Par Vida Vida VYzkRTAc4

SKU789357147443708
Court Pendentif - Rivers7 Coule Par Vida Vida VYzkRTAc4
Short

Universitaires

Campus Life

Admissions

Administration

Mon Life U

SOCIALE

Ressources

Événements

Edgarovy

26 À l’inverse, Couturier peut lui aussi faire apparaître des traces de délit-téralisation, rares mais d’autant plus frappantes, comme dans l’Exemple 1: “had I not loved a certain initial girl-child” que Kahane rend par: “une enfant initiale ” mais Couturier par: “si, un certain été, je n’avais aimé au préalable une certaine enfant”. C’est d’autant plus surprenant qu’à la page 252 de sa traduction il rend “an incomplete childhood romance with the initial little Miss Lee Sac Demballage Carré Par 1 Vida Vida A1O78vNyE
” par “une idylle enfantine inachevée avec l’initiale petite Miss Lee”, ce que Kahane rend par: “mes amours frustrées et incomplètes avec la fillette initiale, la petite Miss Lee” (p. 264). Question: “quelle fillette initiale?” Réponse, celle de la première page. Mais pas chez Couturier: l’écho est perdu. Autre exemple, la première phrase, si célèbre: “Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta”. Kahane traduit par “Lo-li-ta”, Couturier, lui, par “Lo-lii-ta”. Or dans l’original, la graphie “lee” n’a pas seulement valeur phonétique: elle fait apparaître dans le nom de “Lolita” comme dans une poupée russe le nom d’“Annabel Lee”. Couturier délittéralise, ou même surlittéralise, car en traduisant “Lee” par “Lii” le signifié disparaît par rapport au signifiant, car “Lii” est dépourvu de signifié immédiat, contrairement à “Lee” (identifiable non seulement comme allongement du son “i” mais aussi comme nom propre) d’où l’effet si spectaculaire en français, mais aussi très critiquable Petits Noeuds Cuir Tressé Sac À Bandoulière Bottega Veneta EtefCT
, devant lequel Nabokov a reculé en russe, traduisant “Lo-lee-ta”, comme Kahane, par “Lo-li-ta”. Ici, à nouveau, Couturier se distingue de Kahane et de Nabokov.

27 Dans l’exemple 2 (voir Fascicule des textes de référence), “some lovely, glossy-blue picture-postcards” a été traduit par Maurice Couturier par “de jolies cartes postales bleues et glacées ”. La traduction proposée dans la lettre de Nabokov du 14 mai 1957 () en était: “la description de la est fausse. À remplacer par ”. Parmi les autres corrections signalées dans la lettre — “vaux et monts” (“within the hollows and dells of memory” , p. 10) à remplacer par “dans les chemins creux”, “cornés” par “bordés” (“pink-rimmed azure eyes” , p. 10), “aux barres” par “au petit jeu de paume” (“I played rackets and fives” , p. 11) — c’est la seule qui n’ait pas été conservée par Kahane, puisqu’on y trouve: “de jolies cartes postales glacées aux vastes horizons bleutés ”. Il est vrai que “cartes postales à vues d’un bleu verni” relève d’un français insolite, celui-là même dont parle Bernard Kreise au sujet de la traduction de Jarl Priel: “Il apparaît clairement, quand on compare la version originale russe au texte français, que bon nombre de formules et de tournures qui peuvent sembler étranges au lecteur français ne peuvent qu’être le fait de l’auteur et non du traducteur 32 ”. La traduction de Kahane est bien une “transfiguration”, mais avec l’accord de Nabokov: il ne s’agit plus d’une “adaptation” qui invaliderait en tant que traduction, mais d’un exemple de parfaitement légitime dans le cadre de l’auto-traduction 33 . Faut-il retraduire à partir de leurs originaux russes les (nombreuses) auto-traductions anglaises de Nabokov au seul prétexte qu’elles ont été révisées (circonstance aggravante: de l’aveu même de l’auteur)?

28 On rétorquera: mais que trouve-t-on dans l’auto-traduction russe? Réponse: plutôt l’équivalent de ... “cartes postales d’un bleu verni”. L’explication en est simple: en russe, il est facile de créer un adjectif composé sur le modèle de “glossy-blue” (“gl’ansevito-galubyx” (, p. 12) = “d’un bleu lustré 34 ”). En français, c’est impossible, l’équivalent “d’un bleu glacé” s’interprétant, à contresens, comme “icy-blue”. La traduction de Couturier est certes plus littérale que celle de Kahane, mais pourquoi se priver de “de jolies cartes postales glacées aux vastes horizons bleutés” () au lieu de “jolies cartes postales bleues et glacées” () si on dispose du consentement de l’auteur (à moins qu’il n’ait lui-même directement participé à l’élaboration de la traduction, voire davantage)?

29 L’exemple 3 (voir Fascicule des textes de référence ou “pièce à conviction n° 3” aurait-on envie de dire) prouve que la traduction de Kahane n’est pas la somme des élucubrations d’un seul cerveau mais de deux, puisque Lolita F1 et Lolita R se renvoient pour ainsi dire la balle (pour “a few amiable fine-dayers yelping at you”, Kahane-Nabokov donne: “aux vociférations optimistes des experts météorologistes du voisinage” et Lolita R : “uchtivym laem meteorologicheskikh privetstvij” (littéralement: “par un aboiement courtois de salutations météorologiques ”), alors que Lolita F2 se contente de la regarder passer: “vous saluer d’un glapissant bonjour ”.

Comme le montre la figure Porteclés Sac À Main Furla Métallique TpQYmQktjr
, la frontière du système est représentée par un cadre. Le nom du système figure à l'intérieur du cadre, en haut. Les acteurs sont à l'extérieur et les cas d'utilisation à l'intérieur.

Une relation d'association est chemin de communication entre un acteur et un cas d'utilisation et est représenté un trait continu (cf. figure 2.5 ou 2.6 ).

Lorsqu'un acteur peut interagir plusieurs fois avec un cas d'utilisation, il est possible d'ajouter une multiplicité sur l'association du côté du cas d'utilisation. Le symbole * signifie plusieurs (figure 2.6 ), exactement n s'écrit tout simplement n , n..m signifie entre n et m , etc. Préciser une multiplicité sur une relation n'implique pas nécessairement que les cas sont utilisés en même temps.

La notion de multiplicité n'est pas propre au diagramme de cas d'utilisation. Nous en reparlerons dans le chapitre consacré au diagramme de classes section 3.3.4 Multiplicité ou cardinalité .

Un acteur est qualifié de principal pour un cas d'utilisation lorsque ce cas rend service à cet acteur. Les autres acteurs sont alors qualifiés de secondaires . Un cas d'utilisation a au plus un acteur principal. Un acteur principal obtient un résultat observable du système tandis qu'un acteur secondaire est sollicité pour des informations complémentaires. En général, l'acteur principal initie le cas d'utilisation par ses sollicitations. Le stéréotype <<primary>> vient orner l'association reliant un cas d'utilisation à son acteur principal, le stéréotype <<secondary>> est utilisé pour les acteurs secondaires (figure 2.6 ).

Quand un cas n'est pas directement relié à un acteur, il est qualifié de cas d'utilisation interne .

Il existe principalement deux types de relations:

Une dépendance se représente par une flèche avec un trait pointillé (figure Petits Articles En Cuir Ceintures Deepa Gurnani z05CxR4W
). Si le cas A inclut ou étend le cas B, la flèche est dirigée de A vers B.

Le symbole utilisé pour la généralisation est un flèche avec un trait plein dont la pointe est un triangle fermé désignant le cas le plus général (figure 2.7 ).

Un cas A inclut un cas B si le comportement décrit par le cas A inclut le comportement du cas B: le cas A dépend de B. Lorsque A est sollicité, B l'est obligatoirement, comme une partie de A. Cette dépendance est symbolisée par le stéréotype <<include>> (figure 2.7 ). Par exemple, l'accès aux informations d'un compte bancaire inclut nécessairement une phase d'authentification avec un identifiant et un mot de passe (figure ).

17 D’autres témoins aussi écrivent immédiatement des lettres et des chroniques, qui parviennent en Italie dés le soir du 13 septembre, le lendemain de la victoire 16 . Très rapidement, ces témoignages de première main, qui viennent remplacer les rumeurs jusque-là omniprésentes, sont traduits et diffusés dans toute l’Europe. Ainsi, le journal détaillé du serviteur de l’armée impériale Vaelckeren, demeuré à Vienne pendant toute la durée du siège, est traduit en français, italien, allemand et anglais en l’espace de quelques mois à peine 17 . Des nouvelles signées ou anonymes, transitant par l’Italie, sont diffusées en France ou en Angleterre dans la semaine qui suit la victoire 18 .

18 Ces textes de première main sont à leur tour rapidement amplifiés et insérés dans des compilations ou des chroniques chronologiques, de format commercial, parfois illustrées, qui sont destinées à un public socialement et géographiquement précis. C’est le cas du , publié par le puissant imprimeur Giovanni Giacomo Hertz à Venise et largement diffusé sur le continent 19 . D’autres textes de grande ampleur publiés en Italie, en Flandres et en Angleterre circulent ainsi dès la fin de l’année 1683.

19 Pour satisfaire des lecteurs en quête de nouvelles fraîches, au parfum d’authenticité, les imprimeurs adoptent volontairement la juxtaposition des styles: les lettres sont insérées dans le récit narratif, formule elle-même influencée par les chroniques informatives où la littérature donne la valeur du vrai. Ainsi le chroniqueur Vaelkeren, témoin direct des événements, affirme donner, après maintes vérifications des «bruits communs», une «histoire pure et vraie». Les termes «exact», «vrai», l’expression «corriger les erreurs» et «expliquer» sont omniprésents. Tout en multipliant les effets de réel (l’immédiateté, la multiplication des anecdotes, des voix discursives), les récits composent une information subjective, destinée à des publics sélectionnés.

20 Bientôt on retrouve ces compilations (augmentées des nouvelles les plus récentes) dans des régions plus éloignées du lieu des combats: c’est le cas par exemple de la , une chronique de 23 pages publiée à Madrid peu après le 14 octobre 1683 (date des dernières informations que l’éditeur de la chronique affirme avoir reçues) Ophidia Minisac À Bandoulière En Daim Gucci s24TNWf7
. En Espagne, la victoire de Vienne est d’ailleurs le point de départ de l’essor d’une presse locale jusque là bridée par l’isolement et la censure: elle permet de réactiver le premier journal périodique régulier, la très officielle , qui avait été interdite trois ans plus tôt, d’abord sous le titre de , puis sous d’autres titres 21 . Ces publications s’ajoutent aux chroniques étrangères, en particulier celles venues d’Italie, avec laquelle la péninsule entretient des liens intellectuels et commerciaux vitaux. Il en résulte des doublons et des ajouts merveilleux au milieu desquels la vérité, qui a finalement peu d’importance, finit de se perdre. Ainsi, le , publié par les imprimeurs Armendariz et Bremundan, se présente comme la traduction améliorée du déjà célèbre de Gabriel Giovanni Hertz 22 . L’«amélioration» dont se vante l’auteur est dans la fin, qui permet dit-il de donner de la cohérence au récit. Par ailleurs, les Pays-Bas espagnols, situés dans la région de plus grand développement de la presse périodique et intermittente en Europe, publient également des gazettes en espagnol, qui sont ensuite réimprimées en Espagne 23 .

21 L’événement n’inspire pas seulement les publicistes: poètes et artistes s’emparent très vite d’un thème qui permet toutes les comparaisons historiques et symboliques et de flatter mécènes et politiques. À Florence, le poète Vincenzo Filicaia compose six chansons sur l’événement, dédiées au roi de Pologne, à l’empereur, à Charles de Lorraine et une en remerciement à Dieu Avaler Écharpe Badge Noir Alexander Mcqueen 4m6T4
. Dans un ton mélodramatique, le poète mêle rapprochements antiques et bibliques pour finalement glorifier l’empereur, véritable artisan de la victoire. À Bologne, des poèmes en dialecte local paraissent dans un joli volume illustré, qui reprend les récits factuels et insiste de façon distrayante sur le ridicule des Ottomans, la valeur des combattants ou encore la richesse du butin 25 . Très vite les artistes gravent et peignent la scène du siège et les valeureux commandants, dont les traits et les caractères font le tour de l’Europe.

22 Enfin, après les chroniques du siège et les poèmes élégiaques, circulent les récits des célébrations organisées par les villes européennes, en Italie en particulier, qui métaphorisent le combat contre les ténèbres musulmanes par la multiplication des récits de feux de joie. Les chroniques des combats qui se poursuivent continuent à paraître presque au jour le jour, intégrant souvent le récit du siège de Vienne. L’événement se prolonge ainsi dans des textes qui le démultiplient, l’actualisent en permanence, le transforment en moment fondateur, en clef du récit.

Rejoignez-nous sur :
Ligne Info Carte Grise :
0 892 882 300
Service 0.80 € /min + prix appel
Du lundi au vendredi 9h30-12h30 / 13h30-18h00
Copyright @ Cartegrise.com

Sur la plateforme indépendante : Avis Vérifiés, Cartegrise.com est noté 4.6 sur 5 par plus de 22508 clients.